Ménerbes

Malgré une histoire mouvementée et « l'invasion Mayle » fin XXe, Ménerbes, situé au cœur du Luberon, est resté merveilleusement intact et préservé !

Il faut suivre les conseils des villageois et découvrir Ménerbes par le nord. Vous verrez alors le village surgir du paysage tel un grand navire voguant sur une mer de vignes et vergers, comme l'aurait décrit Nostradamus.

Le village s'étire le long d'une crête rocheuse : l'ancien château se situe à l’extrémité ouest du village, la mairie et son campanile - un beffroi du XVIIIe siècle - se trouvent tout en haut du village, l'église à l'est et tout autour les anciens remparts.

En flânant dans les ruelles étroites qui serpentent le long de belles maisons parées de pierres, depuis le bas du village où se trouvent les commerces et les restaurants, jusqu'à la paisible place hors du temps au sommet du village, vous admirerez des vues époustouflantes sur le Luberon et les vignobles environnants.

Hôtel Particulier la Camejane à Ménerbes

Ménerbes perché sur son éperon rocheux

Vestige des remparts et panorama sur le Luberon

Le Campanile de Ménerbes et son beffroi du XVIIIe siècle

L'Eglise Saint-Luc à Ménerbes

L'Abbaye Saint-Hilaire à Ménerbes

Maintenant que la folie suscitée par le livre Une année en Provence s'est tassée et les autocars pleins de touristes et chasseurs d'autographes sont moins nombreux, le village a retrouvé son atmosphère paisible et son art de vivre typiquement provençal. On comprend bien comment le village a su attirer du monde entier des « migrants pacifistes », un esprit partagé, semble-t-il, par ses quelques 1000 habitants. Avec le soleil et la douceur du climat, les cafés  et les terrasses débordent sur les trottoirs et quelques joueurs de carte sont toujours attablés quelque part, s'ils ne sont pas en train de faire une partie de boules...

Habité depuis la néolithique, Ménerbes prît vraiment la forme d'un bourg à partir du Moyen Age avec les Portes Saint-Sauveur et Notre-Dame, l'imposante citadelle érigée au XIIe siècle et des passages souterrains.
Au milieu du XIIIe siècle, les Carmes venant de Palestine ont édifié un couvent.
Le village fut sous le dominion de la Reine Jeanne au XIVè, puis intégré au Comtat Venaissin pour être enfin rattaché à la France après la Révolution.

Au XVIe siècle, avec ses fortifications, Ménerbes a la réputation d'être  imprenable. Mais en 1573 pendant les guerres de religion, les Huguenots, se servant d'une ruse et grâce à la trahison du prêtre, s'emparent du village et l'occupent pendant 5 années très mouvementées. Devenu un haut-lieu du protestantisme, la cité subit le siège des forces catholiques du pape et du roi pendant 15 mois. Le 10 décembre 1578, ayant épuisé la réserve d'eau en éteignant les incendies, les occupants protestants quittent les lieux, les têtes et les oriflammes hautes.

C'est peut-être grâce au patronnage de Minerve, déesse de la sagesse et des arts, qu'à notre époque ce sont surtout les artistes qui s'emparèrent de Ménerbes. Prenez par exemple Dora Maar, photographe et peinte française mais aussi « muse » et maîtresse de Picasso qui lui achètera une maison ici. Aujourd'hui cette maison accueille des ateliers et des artistes en résidence. Nicolas de Staël, peintre français d’origine russe, a choisi le Castelet comme demeure. Ainsi que Clovis Hugues, poète et homme politique, Peter Mayle, écrivain anglais et enfin Yves Rousset-Rouard, producteur de cinéma (Emmanuelle, Les Bronzés).

Rousset-Rouard est élu maire en 1995 et a exercé son mandat jusqu'en 2014. Il a entreprit la restauration d'un vieil hôtel particulier pour y créer la Maison de la Truffe et du Vin du Luberon. Se livrant à sa passion, il crée le musée du tire-bouchon, une Mecque pour les "helixophiles", situé dans un vignoble, la Domaine de la Citadelle, à 2 km du village.

A voir également, l'abbaye Saint-Hilaire, située sur la D109, entre Ménerbes et Lacoste.

Aux alentours de Ménerbes :
- Les villages perchés du Luberon : Goult, village provençal avec un riche patrimoine, Lacoste et le château du Marquis de Sade, Bonnieux
- Apt, capital des fruits confits
- Roussillon et le Colorado Provençal.

Mairie de Ménerbes - Place de l'Horloge - 84560 Ménerbes

+33 (0)4 90 72 22 05

http://www.menerbes.fr

Scroll To Top