Uzès

Située dans un triangle formé par les villes de Nîmes, Alès et Avignon, la discrète mais ô combien élégante ville d'Uzès a conservé en son sein de nombreux témoignages de son riche passé.


Ceinturée par le boulevard Gambetta, la ville médiévale est un dédale de ruelles et de places ombragées bordées d'hôtels particuliers du XVIIè et XVIIIè siècle.


Sous les arcades de la Place aux Herbes et dans les rues avoisinantes se tient chaque samedi un marché dont la réputation a depuis longtemps franchi les limites de la région. Vous y trouverez profusion de produits du terroir, dans l'atmosphère chaleureuse et colorée des marchés de Provence.


A deux pas de la Place aux Herbes, le jardin médiéval offre un agréable moment de tranquilité, 450 variétés de plantes potagères et condimentères, ornementales et médicinales, illustrent leur omniprésence dans la vie quotidienne au Moyen-Age. On peut y admirer des oeuvres d'art contemporain, et grimper les 100 marches de la Tour pour bénéficier d'une vue à couper le souffle sur Uzès.


Située dans un triangle formé par les villes de Nîmes, Alès et Avignon, la discrète mais ô combien élégante ville d'Uzès a conservé en son sein de nombreux témoignages de son riche passé.


Ceinturée par le boulevard Gambetta, la ville médiévale est un dédale de ruelles et de places ombragées bordées d'hôtels particuliers du XVIIè et XVIIIè siècle.


Sous les arcades de la Place aux Herbes et dans les rues avoisinantes se tient chaque samedi un marché dont la réputation a depuis longtemps franchi les limites de la région. Vous y trouverez profusion de produits du terroir, dans l'atmosphère chaleureuse et colorée des marchés de Provence.


A deux pas de la Place aux Herbes, le jardin médiéval offre un agréable moment de tranquilité, 450 variétés de plantes potagères et condimentères, ornementales et médicinales, illustrent leur omniprésence dans la vie quotidienne au Moyen-Age. On peut y admirer des oeuvres d'art contemporain, et grimper les 100 marches de la Tour pour bénéficier d'une vue à couper le souffle sur Uzès.


Le Duché d'Uzès désigne tout un ensemble de monuments, propriété de la famille de Crussol d'Uzès. Les passionnés d'histoire pourront visiter le Château et découvrir la chapelle gothique et ses superbes vitraux, le cellier, une partie des appartements décorés de mobilier Louis XIII à Louis XVI, boiseries, lustres, tapisseries et peintures. Les plus courageux monteront au sommet de la Tour Bermonde, donjon primitif du XIe siècle, pour jouir d'une très belle vue sur Uzès.


L'Hôtel de Ville date du XVIIIe siècle, il a conservé sa façade méridionale d'origine, ornée de pilastres, tandis que la façade septentrionale a été refaite en 1900. La cour intérieure sert de cadre à des concerts estivaux.


Place de l'Evêché, la façade néoromane de la Cathédrale Saint-Théodorit peut surprendre, elle fut rajoutée en 1870 la précédente ayant été jugée trop pauvre. A l'intérieur, les reliques de Saint-Firmin et un trésor : le buffet d'orgues encadré de volets en bois peints, un des plus anciens du pays, il date de 1670.

La plus jolie tour d'Uzès est aussi la plus discrète, la Tour Fenestrelle, autre symbole d'Uzès, est l'unique exemple en France de clocher cylindrique. C'est le seul vestige de l'ancienne cathédrale romane Saint-Théodorit, détruite en 1563 par les protestants. La promenade sur l'esplanade offre une belle vue sur la région.


Elégant et austère, l'ancien Palais Episcopal abrite aujourd'hui le tribunal et le musée Georges Borias dont les collections retracent l'histoire d'Uzès depuis la Préhistoire jusqu'à nos jours.


A deux pas du centre ville, la vallée d'Eure offre un beau moment de détente au coeur d'un environnement verdoyant, avec  des aires de pique-nique, un parcours santé, une aire de jeux pour les enfants, un terrain de foot.  On y découvre les vestiges du bassin de régulation de l'aqueduc romain qui alimentait en eau la ville de Nîmes.


Les amoureux des chevaux ne manqueront pas de visiter le Haras d'Uzès et les gourmands, le musée du bonbon HARIBO.

Panorama sur Uzès depuis le donjon de la Tour Bermonde

L'entrée du Duché d'Uzès et les tuiles vernissées de la Chapelle gothique

Duché d'Uzès, façade Renaissance du corps de logis du Château

Promenade au sommet de la Tour Bermonde à Uzès

Le marché de la Place aux Herbes à Uzès

Portes des Hotels Particuliers à Uzès : 1 rue St-Etienne et Place aux Herbes

La Cathédrale Théodorit et la Tour Fenestelle à Uzès

Boutiques pittoresques dans les rues d'Uzès

Une brève histoire d'Uzès

Uzès est une ville au passé vertigineux. Tout d’abord, Ucetio cité celtique, elle devient le castrum Ucetiense sous l’empire Romain, puis les Évêques s’y succèdent, et laissent quelques majestueuses richesses.

Elle a été le plus grand diocèse du Languedoc, elle a mis au monde un Saint Évêque, St Firmin, aimé de tous pour avoir endigué la peste. Urbain V, avant d’être Pape, officiait à ses côtés. Les reliques de St Firmin reposent au cœur de la Cathédrale Saint-Théodorit.

Au XVIe siècle, Uzès est proclamée premier Duché de France, un titre de noblesse immortalisé par Antoine de Crussol, premier Duc d’Uzès. Durant plusieurs décennies, la descendance de  la famille de Crussol conservera une des plus prestigieuses places à la Cour. Jacques de Crussol est le 17e Duc D’Uzès.

Uzès est quelque peu endommagée par les guerres de religion, puisqu’au milieu du XVIe siècle une majorité de la ville était protestante, une grande partie de ses églises et son temple a été détruite.

La belle ville ronde et généreuse se redresse, elle est jusqu’au début de la révolution industrielle, connue pour son artisanat : ses serges de laine, ses draps et sa soie. Les mûriers meurent et le textile disparaît. À la Fin du XIXe, nouvel élan artisanal, avec la poterie et le réglisse (Haribo).

C’est vraiment au XXe siècle que la ville renait, appuyé par André Malraux - il insuffle la notion de conservation du patrimoine –, car il classe son centre-ville en secteur sauvegardé. Nous ne pouvons que nous réjouir d’une telle décision, son coeur est magnifique : Le château Ducal, la Tour du Duché, son jardin médiéval, et la surprenante Tour Fenestrelle - érigée sur le modèle d’un campanile toscan.

Office de Tourisme Pays d'Uzès - Chapelle des Capucins - Place Albert 1er - 30700 Uzès

+33(0)4 66 22 68 88

http://www.uzes-tourisme.com/

Scroll To Top