Nîmes

Rome française et ville taurine par excellence

Vous voulez voir un temple du 1er siècle avant J.C., entièrement intact ? Ou un amphithéâtre romain remarquablement préservé ? Des jardins dotés de bassins, jets d'eau et de sculptures dominés par une tour gallo-romaine... Et le tout dans un agréable centre ville que vous pouvez facilement explorer à pied ?

Nîmes, capitale du département du Gard vous offre tout ça, et bien plus car Nîmes c'est aussi la ville la plus taurine du monde et les amateurs ne manqueront sous aucun prétexte les grands-rendez vous de cette terre d'Aficion, qui s'ouvrent avec la Féria de Pentecôte.

La ville est aussi idéalement située pour visiter le Pont du Gard et les ravissants villages des Cévennes, la Camargue avec ses vastes entendus désertiques et même les plages de la Méditerranée sont à seulement 45 minutes !

Vue aérienne des arènes de Nîmes

Place de la Maison Carrée à Nîmes, centre du forum antique

Fontaine de l'Esplanade et Église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité de Nîmes

Les jardins de la Fontaine à Nîmes

Arènes de Nîmes et statue du toreroi nîmois Nimeño II

Les galeries de l'amphithéâtre de Nîmes

Place du centre-ville de Nîmes et Fontaines

Eglise Saint-Baudile de Nîmes

Eglise St-Paul de Nîmes

La ville de Nîmes s'enorgueillit d'un passé glorieux qui remonte au VIè siècle av.-J.C. Pendant  plus de deux mille ans, la ville a su forger un riche et divers patrimoine culturel et architectural.
C'est une histoire qui se lit dans ses monuments.

Le plus ancien est la Tour Magne au sommet du Mont Cavalier, au nord-ouest du centre, le point culminant de la ville. A l'origine une tour aux pierre sèches construite pour défendre le cité de Nemausus, capitale d'un tribu celte, l'empereur romain Auguste la fit agrandir. Prestigieuse et stratégique, elle démontre le pouvoir romain sur la colonie de Nîmes. En plus les panoramas sur la ville sont magnifiques.
Un jolie pinède, que vous pouvez traverser à pied, sépare la Tour Magne des Jardins de la Fontaine, le berceau de la ville. Bien que l'aménagement de ces jardins, tel qu'on peut les apprécier aujourd'hui avec le vaste bassin et l'escalier monumental, date de 1745, le site est beaucoup plus ancien. Ici en effet se trouvait un important lieu de culte gallo-romain.
Aujourd'hui les jardins constituent un magnifique et très paisible lieu de promenade et de repos loin de l'agitation de la ville.

Mais c'est bien au centre ville que se trouvent les monuments les plus spectaculaires.

Érigée en 16 av.J.-C. sur un podium dominant l'ancien forum, la Maison Carrée est un des temples les mieux préservés de l'empire romain. L'édifice doit sa préservation à sa reconversion en église au IVè siècle, ce qui l'a épargné de la destruction massive des temples païen qui a au lieu au début de l'ère chrétienne.

A coté, mais vraiment à l'opposé en termes de style, le résolument moderne Carré d'Art abrite le musée d'art contemporain et la bibliothèque municipale. Conçu par l'architecte Norman Foster et construit à l'emplacement d'un ancien théâtre néo-classique incendié en octobre 1952, cet amas de verre, béton et acier compte neuf niveaux dont la moitié est au sous-sol. Ainsi le bâtiment garde un profil bas tout en devenant un emblème de cette ville et ses ambitions culturelles. De son restaurant sur le toit vous pouvez contempler la Maison Carrée.

Mais le véritable emblème de Nîmes ce sont incontestablement les arènes. Cet amphithéâtre romain construit vers la fin du 1er siècle est l'un des mieux conservés du monde entier.
Moins grand que le Colisée de Rome il est tout de même aussi impressionnant avec sa forme elliptique et sa façade de 21 m de haut composé de deux rangs de 60 arcades surmontés d'un attique. Le site est ouvert à la visite toute l'année. En empruntant l'une des cinq galeries voûtées concentriques et passant par un vomitoire vous pouvez vous asseoir sur l'un des 34 rangs de gradins qui accueillirent jusqu'à 20 000 spectateurs.
A la place des combats de gladiateurs, le lieu accueille aujourd'hui des corridas, courses camarguaises, concerts, reconstitutions historiques...

Oui, Nîmes ne vit pas seulement dans ses monuments. Provençale dans son esprit, la ville est un dédale de rues bordées de platanes, de places agrémentées de fontaines et bien sur des terrasses, pour profiter pleinement du soleil du sud en sirotant un rosé des Costières de Nîmes ou en dégustant la brandade. À Rome, fais comme les romains...

Des traditions espagnoles ont aussi influencé Nîmes et les festivals sont un art de vivre ici.
La Féria de Pentecôte est le premier évènement de l'année avec six jours de fanfares, flamenco et  cérémonies. En avril, Les Grands Jeux Romains recréent dans les arènes les jeux antiques. Le Festival de Nîmes est une série de spectacles durant le mois de juillet  : concerts, théâtre et danse dans les arènes avec des grands noms (Mika, Cabrel, Polniareff en 2016). Et en juillet, août, les Jeudis de Nîmes viennent animer les places du centre-ville, avec des marchés d'artisanat et d'antiquités, accompagnés par des groupes de jazz, blues ou flamenco. Chaque année au mois de novembre le Chicago Blues Festival vient s'installer, et en hiver un remarquable Festival de Flamenco.

Ceux qui voudront en savoir plus sur le patrimoine nîmois, son histoire et sa culture visiteront les nombreux musées que compte la ville : le Musée du Vieux Nîmes, le Musée des Beaux-Arts, le Musée d'Histoire Naturelle ou encore le Musée des Cultures Taurines unique au monde, en attendant l'ouverture du Musée de la Romanité qui ouvre ses portes en 2018.

Office de Tourisme de Nîmes - 6, rue Auguste - 30020 Nîmes

+33 (0)4 66 58 38 00

http://www.ot-nimes.fr

Scroll To Top