Arles

Nonchalamment posée sur les deux rives du Rhône, à l'orée du delta qui loge la Camargue, Arles semble dormir sous la lumière implacable de son soleil méditerranéen et plus de 2500 ans d'histoire.

Mais la croire endormie serait illusoire...
Arles veille sur ses richesses :
La commune dont le territoire est sans conteste le plus étendu de France, avec ses 72 000 hectares (soit trois fois Marseille ou 7 fois Paris), abrite les sites naturels radicalement différents, ils sont également exceptionnels : les Alpilles, massif montagneux calcaire (au Nord) ; la Camargue, (au sud) un lieu magique où hommes, chevaux, taureaux et oiseaux vivent entre ciel et eau ; et la Crau, une steppe originellement aride (à l'est).

Vue sur le centre historique d'Arles, depuis les quais

Les Arènes d'Arles

La Cathédrale Saint-Trophime d'Arles

Le Théâtre Antique d'Arles

Fête du Costume à Arles

Librairie Actes Sud à Arles

Hôtel Dieu - Espace Van Gogh à Arles

Place du Forum à Arles

Arles, ville d'art et d'histoire est inscrite par l'Unesco au Patrimoine mondial de l'Humanité,  depuis 1981. Plus de 100 de ses monuments, romains et romans situés dans le centre historique sauvegardé, sont classés « Monuments Historiques ».
Ce sont l'Amphithéâtre romain (aujourd'hui les arènes), le Théâtre antique, les Cryptoportiques, les Thermes romains de Constantin, les vestiges du cirque romain, le cloître et le portail Saint-Trophime, et les Alyscamps, pour ne citer que les plus importants.

Si le centre ancien d'Arles est l'un des tous premiers secteurs sauvegardés, regorgeant de trésors d'architecture, le XXème siècle a donné naissance à quelques créations importantes comme le centre hospitalier Joseph Imbert, réalisé par l'architecte Paul Nelson, le Musée départemental de l'Arles antique, installé dans un bâtiment moderne et novateur, sur les berges du Rhône, imaginé par Henri Ciriani.

L'espace Van Gogh, l'ancien hôtel-Dieu restauré en 1986, abrite actuellement la médiathèque, les archives communales, le collège international des traducteurs littéraires, une antenne universitaire, une salle d'exposition, ainsi que quelques commerces.

Le bâtiment de Supinfocom, école d'animation 3D-2D de réputation internationale est une des premières réalisations architecturales du XIXème siècle. Il constitue une pièce importante du pôle universitaire réalisé dans le Parc des anciens Ateliers SNCF.

Au-delà de son patrimoine, la langue, les costumes et les fêtes traditionnelles font d'Arles la capitale de la culture provençale. Vous croiserez peut-être une Arlésienne en costume traditionnel au détour d'une rue, lors des multiples fêtes organisées par la ville. Ville touristique par excellence, de nombreuses festivités s'y déroulent tout au long de l'année : en décembre, Drôles de Noëls, en avril, la Feria pascale, les Rencontres internationales de la photographie pendant l'été, ainsi que la Fête du riz, début septembre.

Arles, qui allie passé et modernité, art et industrie de façon exemplaire, accueille également des institutions comme les éditions Actes Sud, Harmonia Mundi ou encore la Compagnie Le Groupe F, de renommée internationale, spécialiste en événement pyrotechnique et artistique. Ils ont participé à l'inauguration de la FabricA - Festival d'Avignon.
Notons aussi son école nationale supérieure de la photographie  installée depuis 1982 dans un des plus beaux hôtels particuliers du XVIIIe siècle, rue des Arènes.

Monuments & Patrimoine d'Arles
Les arènes | Le Théâtre antique | L'Amphithéâtre romain | Les Cryptoportiques
Les Thermes romains de Constantin | Les vestiges du cirque romain
Le Cloître et le portail Saint-Trophine | Les Alyscamps (nécropole)
Maisons et Hôtels particuliers du XVIe et XVIIe siècles
Hôtel de ville du XVIIe | Hôtel de Chartrouse XIXe | Archevêché
Chapelle de la Charité | Chapelle de Trinitaies | Chapelle Saint marin du Méjean
Eglise des Dominicains | Eglise Notre-Dame-de-la-Major | Eglise Saint-Blaise
Eglise Sainte-Anne | Eglise Saint-Honorat | Eglise Saint-Jean-de-Moustiers
Eglise Saint-Julien | Enclos Saint-Césaire |
Fontaine Amédée Pichot | Palais des Podestats |  Obélisque d'Arles
Tour de l'horloge, des Mourgues, de la Cavalerie, de l'Ecochoir et les remparts
La léproserie Saint-Lazare  | La commanderie de Sainte-Luce | Les Ateliers SNCF
L'Abbaye de Montmajour

Les musées d'Arles :
Musée Reattu
Musée départemental de L'Arles antique,
Espace Van Gogh
Musée de la Camargue
Musée Arlaten
Musée du Riz
Musée du Sel à Salin de Giraud et son petit train

Nature & Jardins à Arles et aux alentours :
Jardin d'Été, Arles
Hortus parc et jardin, Arles
Domaine de Méjanes  Parc et Jardin, Arles
Domaine de la Palissade, Arles
Parc naturel de la Camargue
Parc ornithologique du pont de Gau

Histoire d'Arles :
Son histoire, parlons-en : elle commence vers 550 (av. J.C.), quand les Phocéens de Marseille fondent le comptoir commercial de Théliné sur l'actuel site d'Arles.           Au IV° siècle, Théliné devient ARELATE (de ar : éminence rocheuse, ou are : près de, et lath : marais). De 125 à 121 la "Provincia" est conquise par Rome. Profitant de sa situation de carrefour, Arles prospère sous l'empire romain et devient un grand centre commercial. La ville se nomme à l'époque : « Colonia Julia Paterna Arelate »
La navigation sur le Rhône donne accès à la Gaule, jusqu' à la Bretagne (les navires de haute mer qui provenaient de tout l'empire pouvaient remonter jusqu'à Arles où avait lieu la rupture de charge). La Voie Domitienne qui relie l'Italie à l'Espagne franchit le fleuve à Arles grâce au pont de bateaux. En 49 av. J.C, c'est l'époque des guerres civiles. César fait construire par les chantiers navals de Trinquetaille des navires pour faire le siège de Marseille, alors alliée de l'ennemi de César : Pompée.
Cette économie créée à l'époque romaine va subsister jusqu'aux temps modernes.
Au Moyen Age, de grands domaines agricoles voient le jour et donnent naissance à une riche aristocratie terrienne. On construit à travers la campagne de grands et beaux mas regroupant maisons d'habitation et bâtiments agricoles. La commune d'Arles est ainsi parsemée de villages et hameaux.

Quelques arlésiens connus :
Christian Lacroix né le 16 mai 1951 à Arles, dans une famille très portée sur l'élégance vestimentaire.
Frédéric Mistral né en 1830 à Maillane, petit village situé au nord d'Arles, au pied des Alpilles, entre le Rhône et la Durance.
Jacques Réattu né à Arles le 3 août 1760, Peintre.
Et vous l'avez peut-être oublié…
Anne-Marie David née le 23 mais 1952 à Arles. Elle a remporté le concours Eurovision de la chanson pour le Luxembourg en 1973 avec le titre Tu te reconnaîtras.

Quelques grandes personnalités et amoureuses d'Arles
Vincent Van Gogh arrive à Arles en février 1888 à la recherche de la lumière…
Pablo Picasso amateur de corridas passe régulièrement des séjours à Arles. Musée Réattu.
Paul Gaugin vient en 1988 à Arles à la demande de son ami Vincent Van Gogh. Il y peint notamment Les Alyscamps (Musée d'Orsay) ou Café de nuit.
Léon Lélée Peintre, illustrateur
Et la compagnie Le Groupe F

Crédit Anne-Marie David Peltier

Office de tourisme d'Arles - Bd des Lices - 13200 Arles

+33 (0)4 90 18 41 20

http://www.arlestourisme.com/

Scroll To Top