Tourisme > Tourisme Camargue
Camargue - Sud de la France
 

La Camargue, Sud de la France

 
Au sud de la France, là où le Rhône se jette dans la mer,
il est un pays presque désertique appelé la Camargue,
où vivent encore des troupeaux de chevaux sauvages.
Extrait de "Crin-Blanc"
d'Albert LAMORISSE
 

L'Ile de Camargue est une vaste plaine, enserrée par les deux bras du Rhône et la mer Méditerranée. Entre la Petite Camargue à l'ouest et La Crau à l'est, aucun point du delta n'atteint plus de 4,50 m d'altitude.

La lutte incessante du Rhône et de la mer, conjuguée à l'action de l'homme ont constitué au cours des âges une mosaïque de milieux et de paysages d'une richesse exceptionnelle.

Au nord, l'homme a imprimé sa marque en développant les activités agricoles. La construction de la digue à la mer en 1859 a permis de contenir les remontées d'eau salée. Enfin, l'endiguement du Rhône 10 années plus tard, a limité les crues du Rhône qui inondaient régulièrement les terres arables. Peu à peu, champs de céréales, d'asperges, vignobles puis riziculture intensive se substituèrent aux paysages primitifs camarguais.

Coucher de soleil en Camargue - Copyright Instants Sauvages - Fotolia.com
© instants sauvages - Fotolia.com

Elevage de chevaux en Camargue -  Cheval Camargue
© Photos Gilles Martin Raget
 

Pour découvrir une authentique Camargue gardianne, il faut aller plus au sud. La sansouire, les étangs et les marais dominent le paysage, bien qu'ils régressent petit à petit face à l'expansion des espaces agricoles, saliniers, urbains et touristiques. La protection de cet espace naturel conditionne pourtant la diversité et l'équilibre écologique de la faune et de la flore camarguaises et l'existence des pâturages naturels indispensables au maintien de l'élevage traditionnel du taureau et du cheval de Camargue.

 
Camargue - Taureau de Camargue
 

Crée en 1970 et géré par une fondation, le Parc Régional mène une action globale de protection des espaces et des espèces et de soutien aux activités économiques traditionnelles. Il comprend 86300 hectares sur les communes d'Arles et des Saintes Maries de la Mer.Les équipements mis en place à l'attention des visiteurs permettent la découverte de la faune et de la flore camarguaises : tours d'observation, panneaux explicatifs, sentiers thématiques, visites guidées...

La Réserve Nationale de Camargue a été fondée en 1927 par la société nationale de protection de la nature. Classé Réserve Naturelle en 1975, ce vaste espace s'étend du Nord de l'étang de Vaccarès jusqu'à la mer mais l'accès au public est limité à la digue à la mer et à la plage.

Ces efforts de protection sont motivés par le fait que la Camargue est un véritable paradis animal, en particulier pour les oiseaux. Plus de 300 espèces y ont été recensées. La Camargue est l'un des principaux relais d'oiseaux migrateurs en Europe.

 
Camargue - Faune - Oiseau migrateur
Plage de Camargue - l'Espiguette en Camargue
© Photo Gilles Martin Raget
Cheval Camargue - Jument avec son poulain
 

Les camarguais s'attachent à conserver et à promouvoir la culture gardianne par des manifestations qui font revivre les coutumes ancestrales tout au long de l'année. Animés par la "Fé di Biou", ils ont un goût immodéré pour le spectacle taurin : bandido, abrivado, ferrades, courses camarguaises...

 
Camargue - les Arlésiennes
Camargue - les Gardians
 

La Camargue c'est aussi des villes au passé historique exceptionnellement riche.

Arles, aux portes de la Camargue. Une ville gaie et colorée, bruyante à l'heure du marché et dont les vestiges romains témoignent encore des spendeurs passées. Arles, au coeur de la Provence Rhodanienne, fière de ses traditions et de son art de vivre que chacun ici s'attache passionnément à perpétuer au fil des générations.

Aigues-Mortes, la ville de St Louis est un fleuron exceptionnel de l'architecture militaire médiévale. Son enceinte fortifiée, se dresse fièrement au milieu des lagunes.

Les Saintes Maries de la Mer, capitale de la Camargue gardiane et fervente. Cette pittoresque petite cité est très animée, elle est célèbre pour le pèlerinage que le peuple gitan effectue chaque année en dévotion à Sainte Sarah.

Les estivants de toute l'Europe trouvent en Camargue de quoi assouvir leurs besoins de mer, de soleil et de loisirs. Les longues plages de sable fin, les marinas, les ports de plaisance proposent une large variété d'activités sportives ou culturelles : sports nautiques, tennis, golf, casino, cinémas, festivals, concerts, expositions, le tout dans un environnement naturel unique. Ces stations ont pour nom : Le Grau du Roi, La Grande Motte, Port Camargue, Carnon, Palavas les flots.

 

SARL Provence.com 1996-2016 | © Avignon et Provence | Tous droits de reproduction réservés | Contactez Provence.com | Plan du site
Photos et textes non contractuels. Les informations sont données sur ce site à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de Provence.com.
Vous êtes déjà sur notre guide, accédez à votre Espace client
Hit-Parade