Les Saintes-Maries de la Mer

Le village des Saintes-Maries-de-la-Mer, ou plus communément "Les Saintes", borde la mer au coeur même de la Camargue. Station balnéaire très prisée, Les Saintes-Maries-de-la-Mer sont particulièrement animées en été avec ses visiteurs, ses plages, ses cafés, restaurants et boutiques, la musique et d'autres animations. Mais malgré le tourisme, le village a gardé tout son charme, ses traditions et son authenticité. 


En hiver, c'est une tout autre ambiance qui règne avec ses longues plages sablonneuses et désertes, l'air iodé de la mer, le ressac et le cri des mouettes... jusqu'au mois de mai et le pèlerinage des gitans, quand la fête recommence !


Son patrimoine, ancien et plus récent, ainsi que ses activités nautiques font que la commune de Saintes-Maries de la Mer mérite une halte, et même un séjour prolongé, les hôtels, gîtes et campings ne manquent pas.

Les Saintes Maries de la Mer, capitale de la Camargue

Vue sur l'ancien hôtel de Ville des Saintes

Le clocher de l'Eglise des Saintes depuis le chemin de ronde

Les Saintes Marie Jacobé et Marie Salomé en barque

Défilé de gardians dans la ville

Abrivado sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer

Gardians et cheval de Camargue

Croisières en bateau pour découvrir la Camargue

Petites maisons aux façades blanchies à la chaux

Cabane de gardian et son toit en sagne

Les origines de la ville sont assez intéressantes. Selon la légende, vers 45 de notre ère, après avoir vogué sur la Méditerranée, Marie-Madeleine, Marie Salomé et Marie Jacobé, accompagnées de Marthe et Lazare le « ressuscité », débarquent à cet endroit dans le delta du Rhône. Là, Sarah la Noire les aurait accueillis, et devint leur servante.

Ils auraient  construit un petit oratoire dédié à la Vierge avant que Marie-Madeleine s'en aille à la Ste-Baume, Marthe à Tarascon et que Lazare devinsse le premier évêque de Marseille. Marie Salome, Marie Jacobé et  Sarah restent sur place et l'endroit où elles furent ensevelies, traditionnellement aux Saintes-Maries, devint un important lieu de culte et de pèlerinage, ainsi qu'une hâlte sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

L'église actuelle, Notre-Dame-de-la-Mer, fut construite à cet emplacement au IXe siècle et remaniée par les moines de Montmajour au XIIe et XIVe pour incorporer les fortifications de la ville.

On peut la visiter. Sa chapelle haute est un véritable donjon et le sommet de sa tour vous offre de beaux panoramas sur la ville et la Camargue environnante. Sa fantasmagorique crypte est dédiée à Sarah et chaque année des gitans venus de toute l'Europe sortent la statue de leur patronne, la Vierge Noire, pour la grande procession et bénédiction à la mer, tout en danse et en musique.


L'Eglise des Saintes Maries de la Mer connaît deux fois par an des heures de ferveur intense lors des pélerinages gitans fin mai et fin octobre.

Les deux pèlerinages sont historiquement très anciens et évoquent une tradition chrétienne, celle du débarquement des premiers chrétiens sur le rivage de Camargue. Celui des gitans, plus récent, date du milieu du XIXe siècle.


On peut en savoir plus en visitant le Musée et Maison du Marquis de Baroncelli. Installé dans la mairie du XIXe siècle, le musée présente les traditions agro-pastorales de la Camargue et l'histoire de la commune.


Il y aussi des arènes aux Saintes Maries de la Mer, construites à coté de la plage au début des années 1930. Elles accueillent des corridas espagnoles, des corridas portugaises (sans mise à mort), des courses camarguaises et des spectacles équestres.

Juste en face des arènes, un petit restaurant sans prétention « O Pica Pica » vous servira des produits frais tout droit venus de la mer (et pas du congélateur!) : coquillages et poissons.  Certes, on y déjeune avec des couverts et des gobelets en plastique, mais quel régal !


Les Saintes-Maries vibrent  au rythme des nombeux évènements qui animent la saison: la « Féria du Cheval » autour du 14 juillet, « Camargue Plurielle » vers le 15 août, la « Fête Votive » le troisième week-end de Juin et le « Festival d'Abrivado » le 11 novembre.


Avec une douzaine de kilomètres de plages, il va sans dire que les Saintes-Maries-de-la-Mer offrent bien des possibilité de baignades et toutes sortes d'activités aquatiques tel le kite-surf et le windsurf. Son canal de vitesse attire beaucoup de windsurfers en quête d'émotions fortes.

Ca vaut le coup de marcher un peu pour trouver plus de tranquillité sur les plages, souvent bondées en été. Sur le front de mer, vous pourrez ainsi  admirer les cabanes des Launes, une trentaine de maisons de gardians à l'ouest de la commune. Bâties dans les années 50 et toutes identiques, ce sont des cabanes camarguaises construites avec un toit en sagne (roseau). Prototype de lotissement ou curiosités architecturales unique en Europe ? Allez voir pour vous même.


Ou vous pouvez allez visiter la Camargue. A proximité des Saintes-Maries-de-la-Mer de nombreuses manades vous proposent des balades à cheval dans les marais et au bord de la mer pour voir les taureaux et flamands roses. D'autres organisent des tours en 4x4 ou en quad. Ou tout simplement vous pouvez parcourir à pied l'un des multiples sentiers qui sillonnent ce territoire unique. Plat pays qui fera le bonheur de tous les niveaux de marcheurs. N'oubliez pas vos jumelles – la région est un paradis pour les ornithologues !

Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer - 5, avenue Van Gogh - 13460 Les Saintes Maries de la Mer

+33 (0)4 90 97 82 55

http://www.saintesmaries.com

Scroll To Top