Mazan

Entouré de vignes et vergers avec les Dentelles de Montmirail en toile de fond, Mazan est une commune dans le Comtat Venaissin entre le Mont Ventoux et les Monts du Vaucluse, à une trentaine de kilomètres d'Avignon.

Protégé par le rang habituel de maisons et de ses remparts du XIVe siècle, Mazan est bâti sur une petite colline dominant l'Auzon. On accède le village médiéval par une des portes qui donnent sur un dédale de rues étroites bordées de vielles maisons et ponctuées de fontaines et d'édifices religieux. Tout au milieu se dresse l'église romane d'où on a des panoramas sur la campagne environnante. Derrière l'église se trouve la chapelle des Pénitents Blancs du XVIIe siècle avec son plafond peint. Aujourd’hui elle abrite un petit musée avec une collection éclectique qui compte, parmi d'autres objets, des têtes de chevaux en terre cuite de l'ère romaine et un très impressionnant vieux four. Pas loin de ça, on peut voir l'Hôtel de Valette avec sa magnifique façade du XVIIe siècle.

Le château de Mazan, ancien château de Sade

La chapelle des Pénitents

Eglise pariossiale romane Saint-Nazaire et Saint-Celse

Dans l'église Saint-Nazaire et Saint-Celse

Fontaine Rossignol

Sarcophage gallo-romain

La grande fontaine

Fontaine Marie-Rose

Maison construite en 1857

Le marché couvert de Mazan

Le Mont Ventoux depuis Mazan

Mais l'édifice qui se démarque le plus est son château. À l'époque le pouvoir à Mazan fut partagé entre 2 familles, les Astaud-Causans et les Sades. A côté de l'église on peut noter une tour ronde ; elle s'agit d'une vestige du premier château des Sades. Au XVIIe siècle la famille s'installe dans une autre maison qui devient le Château de Sade et dans laquelle naquit le célèbre marquis notoire. Et c'est ici où le Marquis de Sade a instauré le tout premier festival de théâtre en France avec des pièces dans lesquels il jouait un rôle lui même. Aujourd'hui, le château est un hôtel de prestige.

Maintenant il faut aller un peu à l'extérieur du vieux village pour voir des choses... disons moins sadiques mais tout à fait superstitieuses.
Dans le cimetière se trouve la Chapelle de Notre-Dame de Pareloup. Elle fut construite au XIe et XIIe siècles pour exorciser les démons qui, sous la forme de loups, venait dévorer des cadavres. Pourtant, c'étaient des vrais loups qui, en période de famine, venait roder aux abords du village.
Le même cimetière possède une soixantaine de très beau sarcophages gallo-romain datant des Ve et VIe siècles. Jadis les villageois ont cru que ces cercueils contenaient des vampires – rien que de telles structures construites dans la pierre dure avec des couvercles si lourds pourraient résister aux griffes de ses terribles créatures.
Et quand on pense que le mot sarcophage veut dire “qui se nourrit de chair”.....

Parlons d'autre chose.
Mazan se situe au cœur de l’appellation Ventoux. De nombreux domaines produisent des vins blanc, rouge et rosé de qualité. La viticulture ici remonte à l'Antiquité. En 1998 des fouilles ont révélé un atelier de potier de 40 av. J.C dans lequel on a découvert une amphore vinaire. Mazan, serait-il le tout premier exportateur de vins ?

Aux alentours de Mazan
Plein de petits chemins traversant des vergers et vignobles en passant par de petits forêts vous offrent des jolis promenades paisibles.
Venasque avec sa baptistère se trouve à 10 km et Carpentras, la capitale du Comtat Venaissin, est à 7 km.

Office Tourisme de Mazan - 83, place 8 Mai - 84380 Mazan

+33(0)4 90 69 74 27

http://www.mazantourisme.com

Scroll To Top