Le Mont Ventoux

Le géant de Provence

Balayé violemment par les vents, le Mont Ventoux est le plus haut sommet du Vaucluse (84). Coiffé d’une crête blanche qui lui donne l’illusion de neiges éternelles, son pic le plus haut s’élève à 1912m.

De son sommet, et par beau temps, s’étend une vue à 360° des Alpes jusqu'à la mer Méditerranée, des massifs des Écrins à ceux des Cévennes, de la montagne Sainte-Victoire aux Alpilles en passant par l’étang de Berre et revenir vers la vallée du Rhône.

À ses pieds, la plaine du comtat venaissin et les coteaux du Ventoux succèdent aux plateaux recouverts de lavande du pays de Sault, avant de se rafraichir dans la vallée du Toulourenc.


11 communes se partagent le Mont Ventoux : Aurel, Beaumont-du-Ventoux, Bédoin, Brantes, Flassan, Malaucène, Monieux, Saint-Léger du Ventoux, Sault, Savoillan et Villes-sur-Auzon.


Son climat est très contrasté (caniculaire en été, jusqu'à -30° en hiver) et on peut observer un étagement climatique, avec des températures méditerranéennes à sa base qui évoluent vers un climat tempéré, puis continental de type montagnard au sommet.

Les gorges de la Nesque et le Mont Ventoux

Le Mont-Ventoux, une étape incontournable pour les cyclistes

Champs de lavande et de blé au pays du Ventoux

Brantes, village perché face au Mont-Ventoux

Le Mont-Ventoux en automne

Le Mont Ventoux possède une flore d'une diversité rare : il est riche de près de 1000 espèces de végétaux. Il est depuis 1990, une réserve Biosphère classée par l’U.N.E.S.C.O pour sa faune et sa flore, dans le cadre du programme MIB (Man and Biosphère).


Sur les pentes douces de l'adret (versant sud), on retrouve des espèces méditerranéennes : pins d'Alep, chênes verts, garrigue, hêtres et pins à crochets.


Sur les pentes abruptes de l'ubac (versant nord), des chênes verts, des noyers, de la garrigue, des hêtres.


Au sommet, exposé à des conditions climatiques extrêmes, une grande variété d'espèces alpines, très rares, voire endémiques, et même des espèces observées en région arctique comme le saxifrage du Spitzberg et le petit pavot velu du Groenland.


La randonnée est indiscutablement le meilleur moyen pour découvrir toutes ses ressources.

Pour sillonner le mont Ventoux, au départ de Malaucène ou Bédoin suivre la D974, elle vous mène aussi à la Station de ski du Mont Serein.

Vous pouvez également envisager l’ascension du mont Ventoux au départ de Sault, via les gorges de la Nesque (au sud) ou par la vallée du Toulourenc (au nord).


Etape incontournable du Tour de France, les plus courageux tenteront l'ascension en vélo.

Trois itinéraires possibles :

- Bédoin avec 21.6 km et 1610 mètres de dénivelé, c'est l'itinéraire souvent emprunté par le Tour de France.

- Malaucène avec 21 km et 1220 mètres de dénivelé.

- Sault avec 26 km et 1220 mètres de dénivelé et des pentes plus douces à 5%.


Bonne promenade !

Mont Ventoux - 84410 Bédoin


Scroll To Top