Saint-Raphaël

Au pied du massif de l'Esterel, dans le Var.

Station balnéaire et touristique baignée par la Méditerranée et idéalement située au pied du massif de l’Estérel, Saint-Raphaël est une destination de vacances très prisée.
La commune se divise en zones différentes qui offrent une grande diversité, la vieille ville, le centre-ville, les ports, Valescure, Boulouris, le Dramont, Agay, Anthéor, le Trayas, qui ont attiré des artistes, des écrivains et toute une société élégante et aisée.

Mais son plus grand atout c'est la mer et ses plages. La cité s’étend sur 36 kilomètres de littoral et propose trente plages de sable fin ou de galets, du centre-ville aux confins des Alpes-Maritimes. Avec tous les plaisirs que  procurent les activités nautiques telles que la voile, la baignade, la pêche et la plongée, les balades au bord de l'eau, ainsi qu'un musée archéologique maritime...

Baie de Saint-Raphaël

Le port de Saint-Raphaël

Eglise romane Saint-Rafeu

Saint-Raphaël, Basilique Notre-Dame de la Victoire

Casino de Saint-Raphaël

Ile d'or et sa tour sarrazine, port du Poussaï

Port du Poussaï et son sémaphore, Agay

Ile d'or et tour sarrazine à Saint-Raphaël

Plage et massif de l'Esterel

Sentier du littoral

Les moines de Lérins ont occupé la ville jusqu’au XIe siècle, puis la cédèrent à l’évêché de Fréjus. Napoléon Bonaparte y débarque en 1799,  de retour de sa campagne d'Egypte, après avoir échappé aux poursuites de l’escadre anglaise. Un obélisque commémore cet événement à l’angle nord-est du port. En mai 1814, « avec quelques soldats vieillis comme leur général, déchus comme leur empereur », comme l’écrit Victor Hugo, il s’embarque pour son petit royaume de l’île d’Elbe.

Port de pêche, Saint-Raphaël acquiert au XIXe siècle la notoriété d’une ville de villégiature grâce à la présence de nombreux artistes, peintres et écrivains, dont Alphonse Karr. En 1878, son maire et polytechnicien Félix Martin lui donne son profil définitif de station balnéaire, conforté par l’arrivée du chemin de fer. Dans le sillage des écrivains et des artistes, le quartier de Valescure accueille alors toute une société élégante et aisée, qui fit construire de nombreuses villas luxueuses dans le style palladien.

Sa situation privilégiée et son patrimoine historique et naturel, sont autant de raisons de prolonger son séjour dans cette charmante cité balnéaire.

A visiter à Saint-Raphael :

La vieille ville
Il faut flâner dans les vieilles rues étroites de ce « quartier du village » qui entourent l’église San Rafeu et sa tour de guet. Une partie des remparts du XIVe siècle est encore visible dans les jardins du musée archéologique. L’office de tourisme organise tous les jeudis une visite guidée de la vieille ville au quartier de la marine.

L'Eglise romane Saint-Rafeu
Cet édifice religieux a longtemps été appelé à tort église des Templiers, en raison de la ressemblance de la tour avec les techniques de construction des Templiers. De l'époque carolingienne (IX-Xe siècles) sont visibles des vestiges particulièrement précieux pour ces périodes mal connues. Ces trois premiers bâtiments sont englobés au XIe siècle dans un édifice plus vaste, un des rares exemples provençaux d'église à cryptes du premier âge roman. Tous ces vestiges ont été préservés sous le sol de l'église du deuxième âge roman, construite au XIIe siècle. C'est autour de cette dernière église, fortifiée au début du XIVe siècle et agrandie au XVIIe siècle, que s'est organisé l'ancien village de Saint-Raphaël.

Son presbytère abrite aujourd’hui le musée préhistorique. Vous pourrez y admirer une remarquable collection d’amphores antiques et de mobilier provenant des fouilles sous-marines, enrichie régulièrement par de nouvelles découvertes. Une salle abrite également de magnifiques bas-reliefs de l’ancienne église carolingienne. Du haut de la tour, le visiteur découvrira un panorama à 180° sur l’Estérel, la ville et toute la baie jusqu’à Saint-Tropez.

Basilique Notre Dame de la Victoire
Boulevard Félix-Martin, cet édifice de 850 m², construit de 1882 à 1889 dans un style romano-byzantin. Elevée au rang de basilique en 2004, elle montre en façade la représentation de l’archange Raphaël, emblème de la commune.

Le jardin Bonaparte
Les 20 000 mètres carrés du toit du parking ont été aménagés en un agréable espace paysager plantés de palmiers et autres essences avec aires de jeux pour les enfants, et offrent, telle la proue d’un navire, un panorama intéressant sur le vieux port et la baie.

La promenade des Bains
Vaste aménagement piétonnier qui longe les plages du Veillat et de Beaurivage d’un côté, et les pelouses verdoyantes d’un jardin public de l’autre, avant d’atteindre le centre nautique.

Le sentier du littoral
Le départ s’effectue du port Santa-Lucia, à côté du chantier naval et du Lion de Terre. Il vous amènera, en suivant les marques jaunes, jusqu’au phare de la Baumette, tout en découvrant le long du parcours les plages de Boulouris et du Dramont, l’un des principaux sites du débarquement de Provence le 15 août 1944, l’île d’Or, le petit port du Poussaï, le sémaphore du Dramont et la rade d’Agay. Ce sentier de 12 kilomètres se parcourt en 4 heures 30 environ.

La Corniche d'or
Cette route sinueuse taillée dans les roches du massif de l’Estérel, relie Saint-Raphaël à Cannes par le bord de mer. Ouverte en 1903 par le Touring Club de France, elle surplombe de merveilleux à-pics qui plongent dans de transparents fonds marins et côtoie les pentes abruptes du massif, dont celles de l’imposant rocher rouge de Saint-Barthélemy. De nombreuses petites criques encore sauvages sont accessibles à pied.

Ne quittez pas pas Saint-Raphaël sans avoir fait quelques emplettes et parcouru les nombreux marchés qui animent la ville tout au long de la semaine.
• Marché, place Victor-Hugo et vieille ville, tous les matins, sauf le lundi.
• Marché aux poissons, tous les matins, cours Jean-Bart sur le vieux port, de 7h30 à 12h.
• Marché artisanal les dimanches, Vieux Port, toute la journée


Aux alentours de Saint-Raphael :
- Fréjus et ses 2000 ans d'histoire, à 2 km
- la célèbre Saint-Tropez est à 20 km
- Tourettes et Fayence, dans l'arrière pays varois sont à 23 km.

Office de Tourisme de Saint-Raphaël - 99, quai Albert 1er - 83700 Saint-Raphaël

+33 (0)4 94 19 52 52

http://www.saint-raphael.com

Scroll To Top