Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Lieu incontournable de la Provence Verte, la jolie petite ville de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume est pleine de caractère et d'histoire. Tout en bénéficiant d'une activité économique et agricole florissante, la ville a su garder ses traditions et mettre en valeur son patrimoine.

Pour comprendre l'importance de Saint-Maximin il faut se rappeler d'un peu d'histoire, ou de légende selon ses croyances. Après la crucifixion, Marie-Madeleine serait arrivée sur les rives de la Méditerranée, aux Saintes Marie de la Mer. Elle quitta ses compagnons de voyage pour se retirer dans une grotte du massif de la Sainte Baume où elle mourut.
Au XIIIe siècle sa tombe et celle de St Maximin furent découvertes dans une crypte par le roi Charles d'Anjou qui fit bâtir sur l'emplacement une basilique avec un couvent à coté. La ville de St Maximin devint alors un lieu de pèlerinage important.

Vue aérienne du centre-ville de Saint-Maximin

Basilique Saint-Maximin et Couvent Royal

Cloître, Saint-Maximin la Sainte-Baume

Randonnée dans le massif de la Sainte-Baume

Le massif de la Sainte-Baume

Chapelle du Saint-Pilon, massif de la Sainte-Baume

De nos jours, Saint Maximin reste une ville vivante. Se divisant en deux, d'un côté il y a le quartier commercial avec ses nombreux boutiques et magasins et de l'autre l'ancien quartier juif avec ses traditionnelles maisons médiévales aux arcades. Des cafés et des restaurants entourent la Place Malherbe avec sa fontaine à l'obélisque au centre. Tous les mercredis matin un grand marché a lieu sur les places et dans les rues principales de la ville.

Dominant la ville, la  Basilique Sainte Marie Madeleine est l'une des principales attractions de la ville, c'est le plus grand édifice gothique de la Provence. A l'intérieur on peut voir la crypte gallo-romaine du VIe siècle, la sarcophage de Sainte Marie, les reliques (son crâne) ainsi que plusieurs oeuvres d'art et le grand orgue du XVIIIe siècle.

A côté, le Couvent Royal des Dominicains, dont la construction commença en même temps que la basilique, fut achevé au XVe siècle. Le couvent possède un beau cloître de 32 travées avec autour une chapelle aux belles voûtes, l'ancien réfectoire et la salle capitulaire avec une belle voûte gothique sur de fines colonnettes.
Le Couvent Royal a été transformé en hôtel de prestige.
L'hôtel construit au XVIIe siècle pour accueillir les plus prestigieux des pèlerins abrite aujourd'hui la Mairie et l'Office de Tourisme, son architecture est très classique.

Le plus vieux quartier de St Maximin est la Juderia médiévale. S'appuyant aux remparts du XIIe siècle, ses plus vieux bâtiments datent du XIIIe siècle. A partir de 1303 des juifs s’y établirent et, au cœur du quartier, construisirent les arcades avec des étages au-dessus qui s'avancent sur la rue. Bien que la démolition d'ouvrages de ce genre avait été ordonneé dans toute la Provence, celles de St-Maximin fut épargnées grâce à un privilège accordé par le Roi Robert en 1323.

Aux alentour de St-Maximin
Faites comme les pèlerins d'autrefois et allez sur le massif de la Sainte Baume pour vous rendre à la grotte de Sainte Marie. Déjà à l'époque pré-chrétienne, le massif était une montagne sacrée pour les Marseillais.
De nombreux sentiers de randonnées existent au sein du massif. Les paysages sont magnifiques, parfois vertigineux, la faune et la flore abondantes et les vues spectaculaires. De la chapelle du Saint Pilon à 994 mètres d'altitude, des panoramas s'étendent sur le Mont Aurélien, la Montagne Sainte Victoire jusqu'à Marseille et les reliefs du département du Var.

Office de Tourisme de Saint-Maximin - Couvent Royal - 83470 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

+33 (0)4 94 59 84 59

http://www.la-provence-verte.net/ot_stmaximin

Scroll To Top