Crestet

Langoureusement étiré le long d'une crête à l'extrême nord du Massif des Dentelles de Montmirail, le magnifique village perché de Crestet est dominé par l'un des plus anciens châteaux du Comtat, construit en 860. Le village même se blottit autour de son église Saint-Sauveur de styles Roman, Gothique et Renaissance. On peut aussi admirer de belles maisons Renaissance restaurées par des amoureux des vieilles pierres.
Pour visiter le village, il est préférable de se garer au pied du village ou sur la place du château d'où l'on peut admirer un magnifique panorama sur le Mont Ventoux et les Baronnies. Des calades escarpées, des passages sous voûtes et des arches de pierres vous mènent à découvrir les fortifications, la belle fontaine (1843), le lavoir et le vieux puits qui témoignent encore de la vie quotidienne d'autrefois.
Dans un coin de la place du château, un puits géant est creusé à même la roche, large de 1,60 m avec un profondeur de 62 m si on croit la tradition. Depuis des siècles, on y jette des objets les plus divers. De quoi faire les choux gras des archéologues futurs !

Crestet adossé aux Dentelles de Montmirail

La fontaine de Crestet sur la place du village

Le lavoir

L'Eglise Saint-Sauveur

Panorama sur la vallée et le Mont Ventoux

Le Château de Crestet

Statue de Guillaume II de Cheisolme à Crestet (1580)

Maison de village

Un personnage qui a déjà fait ses choux gras de Crestet, ou plutôt de son château, est le célèbre architecte français Roger Anger, auteur du projet pour la ville internationale Auroville en Inde reconnu par l'UNESCO. En 1985, il a entrepris la rénovation de ce château historique. Autrefois résidence des évêques de Vaison la Romaine, le château servait notamment de refuge lors de conflits avec les comtes de Toulouse. On dit même qu'un souterrain le relie à Vaison.
Aujourd'hui résidence privée, pour la modique somme de 6300€ par semaine vous pouvez louer cet exceptionnel château.
Sinon il faut se contenter d'admirer l'extérieur de ce monument relevé de ses ruines.
Et à défaut d'arpenter le mythique souterrain, le Chemin des Fontaines vous offre un itinéraire pédestre qui relie Crestet à Vaison la Romaine en passant par des forêts, vignes et jolis paysages ensoleillés.
Ou alors prenez le Chemin de La Verrière pour découvrir la chapelle Notre-Dame de Prébayon où fut construit au VIIe siècle un monastère. Il s'y trouve une source miraculeuse, un mince filet d'eau qui coule près de l'autel et qui s'appelle Malézieux parce qu'elle guérit les maladies des yeux. Chaque lundi de Pâques un pèlerinage y est organisé depuis plus de mille ans.

De nombreuses autres routes aussi sont idéales pour découvrir les paysages en vélo, a pied ou a cheval.

Pour revenir au Crestet - et à nos jours - allez vers le GR sur les hauteurs du village pour visiter la Fondation Stahly dans ses bâtiments résolument modernes en béton armé. Construits par François et Claude Stahly en 1966 et classés aux monuments historiques, ils comprennent leur lieu de résidence, leur atelier et une salle d'exposition. Entouré d'arbres et non seulement de béton, le site est une zone d'expression artistique, un écrin pour sculptures en granit et en bois et des œuvres d'art mexicain.
Le Centre d'Art Contemporain accueille des artistes-en-résidence qui explorent le thème de l'art et de la nature dans leur œuvre.

Mairie de Crestet - Les condamines - 84110 Crestet

+33 (0)4 90 36 06 72

http://crestet.fr

Scroll To Top