Grasse

Un passé long et varié et un riche patrimoine... Mais aussi des eaux de toilette, savons, poudres... dont les senteurs sont fournies par les fleurs de la campagne environnante. Au XIXe siècle, Grasse était devenue capitale mondiale de la parfumerie et une grande destination touristique.

A seulement 15 km de Cannes, à 300-400 m altitude, Grasse est une bouffée d'air frais dans en écrin verdoyant de montagnes, forêts et grottes. Bien qu'elle soit la quatrième plus grande ville des Alpes-Maritimes, Grasse et son pays sont un lieu de villégiature et de repos. Des personnages illustres y ont séjourné, de la princesse Pauline Bonaparte, la soeur de l'empereur, en 1807-08 jusqu'à l'acteur et écrivain Dirk Bogarde, en passant par la reine Victoria. Et même Napoléon, mais il était trop pressé pour s'y attarder.

Venant de Cannes, le visiteur passe devant le Palais des Congrès situé dans un  bâtiment Belle-Epoque, jadis le Casino de Grasse. Plus loin commencent à se dresser les splendides villas du XIXe siècle et des superbes hôtels particuliers du XVIIe et XVIIIe (Hotel de Cabris, Hotel de Ponteves, Court de Fontmichel). Et puis, la Place aux Aires vous accueille, bordée par des arcades et des maisons aux façades d'ocre rouge et jaune avec au milieu une fontaine à quatre vasques superposées. Ici vous pouvez faire une pause sur une des terrasses de café ou restaurant et goûter la spécialité locale, les “fassoum”,  des beignets de fleurs de courgettes.

Panorama sur la ville de Grasse sur la Côte d'Azur

Tour carrée de l'Hôtel de Ville et Cathédrale Notre-Dame-du-Puy à Grasse

Usine Fragonard à Grasse

Arcades de la place aux Aires à Grasse

Fontaine Place de l'Evêché à Grasse

De la place, vous commencez à remonter le temps en descendant vers le vieux centre. Le dédale de ruelles étroites et ombragées qui compose le quartier historique pourrait servir de  décor à un film de cape-et-d'épée. Même si aucun mystérieux bretteur masqué ne risque de surgir d'un passage voûté, vous serez surpris au détour de chaque escalier ou placette.
Avec leurs maisons et édifices du Moyen-Age à la Renaissance, les rues parfois un peu sales, retracent le développement de la ville : la tour Sarrasine carrée, les vestiges des remparts du XVIe, l'ancien évêché aujourd'hui devenu la mairie... Malheureusement, certains bâtiments montrent leur âge et un lifting s'imposerait.
Toute les rues convergent vers la Place du Puy et la cathédrale Notre Dame du Puy (également depuis l'arcade donnant sur la Place Godeau). Edifié au X-XIe siècle et remanié au XVIIe, son immense clocher a été ajouté au XVIIe siècle. Cette église romanesque abrite un magnifique retable de Louis Brea, des toiles de Rubens, un tableau de Fragonard, des vitraux et statues.

Mais l'histoire de Grasse est aussi dans ses parfums.
La tannerie était la principale activité de la ville du Moyen Age jusqu'à son apogée au XVIIe siècle. Avec le concept puis la grande popularité des gants parfumés, cette période a vu la naissance de la parfumerie qui depuis règne en maître.
Aujourd'hui l'industrie avec ses 30 parfumeries reste discrète mais trois fabricants - la Parfumerie Fragonard, son usine historique et sa parfumerie, la Parfumerie Molinard et l'Usine et Musée Galimard - ouvrent leurs portes et proposent des visites guidées gratuites. Les visites font découvrir les étapes de la fabrication, du ramassage de fleurs à la mise en flacon, et à la fin le visiteur peut créer et emporter son propre parfum.
 
Le Musée international de la Parfumerie (MIP), situé dans le centre ville de Grasse, retrace
dans un cadre exceptionnel, 3000 ans de l'histoire du parfum et Les Jardins du MIP à Mouans-Sartoux, abritent un conservatoire de plantes à parfums.


D'autres musées d’intérêt sont installés dans les somptueux hôtels particuliers.

Musée d'Art et d'Histoire de Provence
Musée d'histoire local aménagé en 1921 dans l'ancien Hôtel de Cabris. Il evoque la vie à Grasse au XVIIIe siècle. Le visiteurs peut admirer les pièces de la maison telle qu'elles étaient la marquise de Clapiers-Cabris y demeurait.

Villa-Musée Fragonard
Installé dans l'Hôtel de Villeneuve, une magnifique demeure du XVIIIe, la siècle des lumières. Il offre aux yeux des visiteur de nombreuses œuvres par l'artiste Jean-Honoré Fragonard, enfant de Grasse devenu « peintre du Roi », et ses descendants dont l'étonnante fresque trompe l'oeil dans l'escalier, réalisé par son fils, âgé de 13 ans à l'époque.


Aux alentours de Grasse :
Les grottes avec des noms évocateurs comme le Trou du Curé,

Une aubaine pour les touristes sans véhicule : Grasse a une gare desservie par les trains en provenance de Cannes, Nice et Vintimille.

Office de Tourisme de Grasse - Place de la Buanderie - 06130 Grasse

+33 (0)4 93 36 66 66

http://tourisme.grasse.fr

Scroll To Top