Tourisme > Tourisme Camargue
Camargue - Sud de la France
 

Le taureau de Camargue

 

Le taureau est incontestablement le roi de Camargue. Les grands troupeaux sont appelés "Manades" et sont élevés uniquement pour la course camarguaise. Le taureau, dans les arènes, est affronté par une dizaine de "razeteurs" qui vont tenter de lui ravir la cocarde attachée entre les cornes par des ficelles. Agressivité, brio, intelligence du combat vont en faire un dieu des arènes provençales et languedociennes. La course dure quinze minutes.

Camargue - Troupeau de chevaux en Camargue
© Photos Annie Montagard
 
Ensuite le taureau rentrera à la manade et ne fera une autre course que deux ou trois semaines plus tard. Les cocardiers (c'est ainsi que l'on nomme les taureaux vedettes) courent environ six ou sept fois par an. A la fin de leur carrière, vers quatorze ou quinze ans, ils passeront une retraite paisible dans la manade. A leur mort, ils seront enterrés debout, la tête tournée vers la mer, avec stelles ou statues à leur effigie. Les grands cocardiers ne perdent jamais leur notoriété et toute la Camargue rêve encore des exploits du "Provence" ou du "Sanglier".
 
Camargue - Gardians et taureaux
Camargue - Gardians et taureaux
© Photos Annie Montagard

Le taureau est de toutes les fêtes. Pendant "la vote" tout le village vit au rythme des abrivado et des bandido. La grande course de l'après-midi tire de la sieste tout le monde.
Le métier de Manadier est un métier de passion. Que d'heures passées dans l'ombre pour soigner les bêtes, les sauver de l'eau, garder "à bâton planté" par tous les temps pour les faire manger. C'est une vie rude, dangereuse, impécunieuse, dont la récompense sera peut-être après de longues années ". Le Taureau" qui deviendra célèbre et qui fera briller la devise de la manade. Quelques "Carmen" pendant une course vous font battre le coeur et vous mettent les larmes aux yeux.

 
Camargue -Troupeau de chevaux
© Photos Gilles Martin Raget
Camargue - Gardians et taureaux
© Photo Annie Montagard

Les manades sont le garant des espaces naturels en Camargue. Notre jeunesse aime passionément les traditions taurines. Tous les enfants rêvent d'être gardians ou razeteurs et les jeunes filles, portant avec grâce le ruban pour la fête virginenque, se voient un jour reine d'Arles. Le Fe Di Biou est dans le coeur des Camarguais.

Françoise Peytavin

 
Camargue - Taureau de Camargue
 

SARL Provence.com 1996-2014 | © Avignon et Provence | Tous droits de reproduction réservés | Contactez Provence.com | Plan du site
Photos et textes non contractuels. Les informations sont données sur ce site à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de Provence.com.
Vous êtes déjà sur notre guide, accédez à votre Espace client
Hit-Parade