Musée Marceau Constantin

Encensé par la critique mondiale, Marceau Constantin l'est aujourd'hui par les élus de la commune de Saint-Christol son village natal qui lui dédient un musée.

Dans une architecture moderne, le musée présente aux visiteurs un large éventail de disciplines d'arts plastiques s’étalant sur plus de sept décennies.

On se croirait dans une fleur gigantesque, entouré de tous côtés par des pétales aux couleurs chatoyantes qu'un pistil d'or accompagne. Les poutres apparentes rappelle les nervures des feuilles. C'est le squelette du bâtiment, un rapprochement avec les lignes de force qui entourent la diversité des techniques exposées: peinture, dessin, encre, céramique d'art recouverte d'or, illustrations...

Marceau Constantin explique sa propre vision de l'art, développe les différentes techniques qu'il a pratiquées, sans oublier le matériel utilisé.

Constantin Marceau devant l'atelier d'André Lhote

Constantin Marceau peignant en Provence

Oeuvres de Constantin Marceau

Constantin Marceau à l'atelier d'André Lhote - Quelques croquis au bord de l'eau

Tableaux de Constantin Marceau

Exposition au musée Constantin Marceau

Marceau Constantin, l'artiste

D'une famille d'immigrés de Grèce, fils du boulanger, maire du village de St Christol (Vaucluse) Marceau Constantin nait en 1918 dans la chambre située au dessus de la boulangerie. Sa santé est précaire jusqu'à l'adolescence.

Très jeune, il perd ses parents, son frère Kléber, sa sœur Fernande, l'élèvent et le font instruire.

Sa première formation artistique, il la doit à son frère Kléber qui frappé par l'ardeur innée de Marceau pour le dessin (de très nombreux dessins en témoignent,) le prend en mains, lui prodigue maints conseils, l'initie à la couleur. Il lui présente les artistes régionaux de renom, Eugène Martel et les frères Ambrogiani.
Marceau Constantin a innové un genre dans la géométrisation en suivant une technique spéciale qui tient à la fois du géomètre et de l'architecte. Il y a une disposition calculée des plans multiples, d'éclairages différents et expressifs rendant vie aux sujets. Docteur, critique d'Art François Grech

À 20 ans, Marceau Constantin se fixe à Paris et se perfectionne dans les Arts Plastiques. Toujours avide d'apprendre, conscient que l'étude du dessin est primordiale pour aborder la peinture Marceau Constantin s'inscrit à l'école du 80 boulevard Montparnasse.
Le Directeur l'accueille, lui fait visiter les différentes classes de dessin. Là, se trouvent des modèles de plâtres, plus loin des dessins d'élèves. Marceau s'arrête, impressionné par un dessin accroché au mur. Le Directeur lui indique que ce dessin est le résultat de dix années de travail. Sur le champ Marceau Constantin prend la décision de suivre les cours avec une fréquentation assidue. Pendant dix ans il étudie le dessin avec Auclair et Lesbounit.

En parallèle, il s'inscrit au cours de peinture d'un Maître réputé André Lhote. Marceau apprend « le métier » , dans ses tableaux on retrouve ses qualités d'ordonnance méthodique et magistrale, son dessin net , travaillé, parfois fouillé. Il y ajoute ce qui fait son originalité personnelle, ce sens aigu de l'harmonie des formes, des lignes, des couleurs.

Marceau Constantin ne se cantonne pas dans une seule forme d'expression artistique. Nous citerons, en particulier, le travail de l'or sur céramique d'art, la sérigraphie, illustrations...Ainsi que tout un éventail de techniques sérieusement apprises (crayon, encre, gouache, peinture à l'huile, pastel, inclusion...) Il a également pratiqué la sculpture avec Zadkine
Cet artiste plurivalent se plait à traiter tous les sujets et son activité est incessante.

En 1981, Marceau Constantin quitte la capitale pour se retirer en Provence dans son village natal où il vit actuellement.

Musée Marceau Constantin - Le cours - 84390 Saint-Christol

+33 (0)6 84 37 96 76

http://www.musee-marceau-constantin.com

Scroll To Top