Tourisme > Tourisme Côte d'Azur
 

Histoire de l'Ile Saint Honorat

Ile Saint Honorat - Iles de Lérins - Côte d'Azur

Histoire de l'Ile Saint Honorat, Moines cisterciens


Entre 400 et 410, Honorat, Caprais et quelques compagnons arrivent sur l'île et forment une communauté de moines qui s'agrandit rapidement et rayonne dans toute la Provence romaine.

À partir du VII ème siècle, les moines adoptent la Règle de Saint Benoît.

XIII ème – IX ème siècle,
période politique troublée et raids destructeurs attribués postérieurement aux Sarrasins. Nous ne connaissons l'histoire de cette période que par des documents très postérieurs.

Vers 980 :
"Libération" de la Provence.

978-1020 :
Lérins réapparaît dans l'histoire comme un monastère clunisien (St Mayeul et St Odilon, abbés de Cluny et de Lérins). A partir du 11ème siècle, nombreuses chartes de donation. En un siècle, établissement d'une centaine de prieurés en Provence et au-delà. Persistance de l'insécurité due aux "Sarrasins" puis aux Génois.

 

Histoire de l'Ile Saint Honorat - l'abbaye
Histoire de l'Ile Saint Honorat - lieu de prière
Histoire de l'Ile Saint Honorat - sentiers cotiers
Histoire de l'Ile Saint Honorat - moine cistercien


Vers 1047 :
Nouvelle dévastation de l'Ile Saint Honorat, capture des jeunes moines qui sont emmenés en Espagne. Ils seront rachetés par St Yzarn, abbé de St Victor de Marseille.

1327 : Installation d'un système de signalisations par des feux entre la tour du monastère fortifié et celle du Suquet.

Vers 1391 :
Les reliques de Saint Honorat sont ramenées d'Arles.

1400 : L'Ile Saint Honorat est pillée par des pirates génois. Le bâtiment sera dès lors défendu en permanence par des serviteurs, puis des soldats provençaux (1437) puis français (1481), qui résideront en permanence dans les étages supérieurs du monastère fortifié.

1464 : Début de la commende. Augustin Grimaldi, troisième abbé commendataire, réforme l'abbaye en se démettant de la commende et en réunissant l'abbaye à la congrégation du Mont Cassin. Arrivée des premiers moines le 3 mai 1516.

XVI ème siècle : Première description du monastère fortifié par Barralis, soit 90 pièces (30 cellules, 1 église, 3 chapelles) pour 15-30 moines (nombre fixé par un décret du chapitre conventuel).

1635-1637 :
Les îles sont prises par les Espagnols et occupées pendant deux ans. Ils fortifient toute l'Ile Saint Honorat en mettant des batteries de canons sur les chapelles. Après la reprise des îles, une importante garnison y séjourne en permanence.

A partir de 1636 :
Le régime de la commende est établi définitivement, ce qui entraîne la décadence rapide de l'abbaye, fermée par une commission royale en 1788. Il ne restait alors plus que quatre moines. Le domaine du monastère est rattaché à l'Evêché de Grasse.

1791 : Les îles sont déclarées Bien National. L'Ile Saint Honorat est achetée par divers propriétaires, dont l'actrice Blanche Sainval qui transformera le monastère fortifié en salons de réception.

1859 : L'Ile Saint Honorat est rachetée par l'évêque de Fréjus, Mgr Jordany.

1869 : Arrivée sur l'Ile Saint Honorat des premiers moines cisterciens de Sénanque (près d'Avignon) qui sont à l'origine de la communauté actuelle.

©José Nicolas


Histoire de l'Ile Saint Honorat, Moines cisterciens


Histoire de l'Ile Saint Honorat - cloître

Ile Saint Honorat, Côte d'Azur
Abbaye Notre Dame de Lérins
BP 157 - 06406 Cannes cedex - France

Tél. +33 (0)4 92 99 54 00 - Fax. +33 (0)4 92 99 54 01


SARL Provence.com 1996-2014 | © Avignon et Provence | Tous droits de reproduction réservés | Contactez Provence.com | Plan du site
Photos et textes non contractuels. Les informations sont données sur ce site à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de Provence.com.
Vous êtes déjà sur notre guide, accédez à votre Espace client
Hit-Parade